Retour à l'accueil

Dernière mise à jour le 06/12/09 23:05:21

Merci à tous les internautes qui plébiscitent ce site !

Visiteurs depuis le 3/11/03 :

 

“Le problème du pouvoir absolu, c’est que quand il se trompe, il se trompe absolument”

Maurice LEROY, député du Loir et Cher, et Membre du CAL

Les Sénateurs avec le CAL

Ils sont députés, Maires, élus locaux, conseillers municipaux, sénateurs : tous, de tous bords politiques, ils soutiennent l’action du Collectif des Amis du Lundi. Pensons à remercier ces élus, qui se battent avec nous. Et tout particulièrement MM Christ et Lachaud, députés, et M Binsinger, Maire de Saint Nicolas de Port, chefs de file des Amis du Lundi !

 

LES SENATEURS

François AUTAIN, sénateur de Loire-Atlantique, membre du CAL
Guy FISCHER, sénateur du Rhône, Vice-Président du Sénat, membre du CAL, a transmis au CAL son opposition au projet.
Bernard DUSSAUT, sénateur de la Gironde, s’est engagé à protester, et avait interpellé le Premier Ministre le 21/1/03 sur les conséquences touristiques et sportives de la suppression du jour férié.
Odette TERRADE, sénateur de Loire-Atlantique, a transmis au CAL son opposition au projet
Georges GRUILLOT, sénateur du Doubs, a transmis au CAL son opposition au projet
Michèle ANDRE, sénateur du Puy-de-Dôme, a transmis au CAL son opposition au projet
Louis LE PENSEC, sénateur du Finistère, soutient le CAL dans son combat
Gisèle PRINZ, sénateur de la Moselle, a transmis au CAL son opposition au projet
Paul DUBRULE, sénateur de Seine et Marne, est opposé au projet et gardera à l’esprit les remarques du CAL lors de la présentation du texte au Sénat.
Charles GAUTIER, sénateur de Loire Atlantique, trouve convaincants les arguments présentés par le CAL, et les utilisera dans le débat.
Nicole BORVO, sénatrice de Paris, observe que le mode de financement du projet de loi ne permet pas de financer une politique globale et s’opposera au projet
Paul RAOULT, sénateur du Nord, répondant à l’amicale du LP de Feignies, observe que le projet est inefficace et inéquitable, et s’y opposera
Marie-Christine BLANDIN, sénatrice du Nord, répondant à l’amicale du LP de Feignies, souligne l’aspect “gadget” et l’absence d’étude chiffré, et s’opposera au projet
Jean-René LECERF, sénateur du Nord, répondant à l’amicale du LP de Feignies, dans une longue lettre manuscrite, fait preuve d’un point de vue remarquablement équilibré: s’il relève le développement regrettable de l’individualisme et la nécessité d’un accroissement du temps de travail, il reconnaît que le lundi de Pentecôte est un choix inopportun et qu’il n’est pas normal de financer la solidarité par l’effort des seuls salariés.
Claude ESTIER, sénateur de Paris, a transmis au CAL son opposition au projet
Michelle DEMESSINE, sénatrice du Nord, a transmis au CAL son opposition au projet dans un courrier très technique démontrant sa connaissance très précise du dossier.
Gilbert CHABROUX, sénateur du Rhône, a transmis au CAL son opposition au projet ainsi que le texte de son intervention auprès de la commission mixte paritaire.
Claude ESTIER, sénateur de Paris, a transmis au CAL son opposition au projet.
Michel SERGENT, sénateur du Pas de Calais, a transmis au CAL son opposition au projet.
Valérie LETARD, sénateur du Nord, a transmis au CAL son opposition au projet, et sera favorable à la révision du texte, l’an prochain, si sa mise en oeuvre suscite des difficultés aux associations proposant des activités culturelles le lundi de Pentecôte.
Michel SERGENT, sénateur du Pas de Calais, a transmis au CAL son opposition au projet.

 

Vous êtes motivé pour le maintien du caractère férié du Lundi de Pentecôte ?

Vous souhaitez prendre part au débat démocratique sur ce dossier, dans le respect de la déontologie exprimée dans la charte du CAL ?

Vous êtes une personnalité du sport, du spectacle, du tourisme, parlementaire, élu régional ou municipal, Président d’association, Premier Ministre ?

N’hésitez plus, rejoignez le CAL !

Join_us

 

CAL_Banner_02

Collectif des Amis du Lundi (CAL) - www.lesamisdulundi.com
Libre reproduction autorisée et souhaitée, avec mention d’origine, merci !