Retour à l'accueil

Dernière mise à jour le 17/05/10 22:57:05

Merci à tous les internautes qui plébiscitent ce site !

Visiteurs depuis le 3/11/03 :

 

CAL_Banner_0504
La presse 2004

puce_big_metal_01décembre 2004

Fleche_rouge2_G19/12/04 : Francs-Maçons : Le Grand Orient de France veut s’appuyer sur les déclarations de Chirac sur la laïcité pour remplacer toutes les fêtes religieuses par des “cérémonies alternatives”. Lundi de Pentecôte remplacé par la “Fête de la solidarité” et Vendredi-Saint remplacé par la fête du gras-double ?!! (communiqué du GOF)

Fleche_rouge2_G17/12/04 : Résistance ! Le Conseil Municipal de Revin rejette la proposition de suppression du Lundi de Pentecote et écrit au Préfet (l’Union).

Fleche_rouge2_G16/12/04 : Courteline pas mort : Il n’a pas fallu moins de 12 pages (!) au Ministre de l’Emploi pour rendre compréhensible aux Préfets et aux Directeurs du travail les seuls articles 2 à 5 de la loi du 30 juin... PLus les lois sont compliquées, et plus l’utilité des Ministres qui les fabriquent se fait sentir... (texte complet sur ce lien)

Fleche_rouge2_G15/12/04 : Confirmation : La Fédération nationale des associations de directeurs d'établissements et services pour les personnes âgées (Fnadepa) a estimé mercredi que "les citoyens ont été trompés" par le plan vieillissement et solidarité (AFP).

Fleche_rouge2_G15/12/04 : Liberté ! Les employés communaux des communes de la Vallée Noble (Guebwiller et grande région) prendront une journée de RTT, et le lundi de Pentecôte restera férié (DNA).

Fleche_rouge2_G15/12/04 : Gauleiter à la Française : C’est en martelant “On est pas là pour discuter de la loi, mais pour l’appliquer”, que Mme Le Brethon, Maire de Caen impose aux salariés municipaux de travailler le lundi de Pentecôte, n’hésitant pas à travestir l’esprit de la loi. Faut-il rappeler à Mme Le Brethon que la loi, justement, prévoit des modalités alternatives, et que de nombreuses municipalités font le choix d’une journée d’ARTT ? Les employés communaux, privés de WE familial, s’en souviendront... (Caen ma ville)

Fleche_rouge2_G 12/12/04 : Liberté ! A Saint Louis, le lundi de Pentecôte restera férié. Bravo aux élus et à M. Jean Ueberschlag ! (DNA)

Fleche_rouge2_G 1/12/04 : Pari réussi pour la Nuit des peñas : 350 personnes ont signé contre la suppression du lundi de Pentecôte férié ! (Sud Ouest)

 

puce_big_metal_01novembre 2004

Fleche_rouge2_G24/11/04 : Novembre 2004, chronique d’une arnaque annoncée : l’argent soi disant issu de la taxe Pentecôte n’ira pas aux anciens. Comme dans le cas de la vignette auto, mais cette fois dès la première année, les crédits prévus ont déjà disparu. Pour les personnes âgées, ce sera 100 millons d’euro au lieu du milliard que le gouvenement avait fait miroiter.(Libération). M Raffarin, que financez-vous vraiment avec cet argent ?

Fleche_rouge2_G19/11/04 : M. Fillon annonce une nouvelle réforme de l’Education Nationale. Coût : 2 milliards €. Exactement le coût du plan Raffarin. Curieusement, M Fillon n’a pas été obligé de supprimer un jour férié...(AFP)

Fleche_rouge2_G17/11/04 : Congrès des Maires à Paris, avec la venue de M Raffarin. Le CAL y est présent officiellement, pour soutenir l’effort des Maires qui, dans leur grande majorité, sont opposés à la suppression du lundi de Pentecôte (FR3 info).

Fleche_rouge2_G17/11/04 : Violente polémique en Allemagne contre l’instauration d’un jour férié islamique. Un petit air de déjà vu en France, après les props de M Stasi. Et si le vrai but de M. Raffarin était de pouvoir disposer d’un jour férié réaffectable ultérieurement à des communautés politiquement rentables ? (AFP)

Fleche_rouge2_G13/11/04 : Levée de boucliers pour Sud-Education et la CGT-FO contre le projet Raffarin. Etes-vous sûr, M Raffarin, que le lundi de Pentecôte vaille une nouvelle guerre scolaire ? (Clicanoo)

Fleche_rouge2_G10/11/04 : Raffarin sur France 2 : “Je ne fais pas la samba, j’écoute, et quand je décide, ça s’applique”. Une telle contre-vérité est accablante. Comment JPRaffarin peut-il dire qu’il a écouté qui que ce soit, alors qu’il ne fait depuis un an que chercher à imposer une décision dont personne ne veut ? (Le Monde, Le Figaro)

Fleche_rouge2_G10/11/04 : Philippe Martin, député du Gers et membre du CAL : la suppression du lundi de Pentecôte serait une véritable catastrophe, la perte de 1.3 millions d’euros rien que pour le département (Sud-Ouest)

Fleche_rouge2_G09/11/04 : INFO - La CFTC dépose un recours devant la cour de justice des Communautés Européeennes contre la décision de la France d'utiliser le travail forcé non rémunéré du LdP, ce qui en droit est contraire aux textes européens et internationaux signés par la France contre de telles pratiques (Communiqué CFTCdépèche AP). Le CAL s'associe bien entendu pleinement à cette initiative à laquelle il a toute sa part (Communiqué CAL).

Fleche_rouge2_G09/11/04 : Consternation. M. Raffarin revient une fois de plus sur l’ouverture qu’il avait laissé entrevoir : étranglant les Recteurs, il les somme de supprimer le lundi de Pentecôte. Etait-il nécessaire de désavouer son Ministre de l’Education, pour adopter une position autoritaire identique, et au fond absurde : quelle production de richesse peut-il être attendu d’un jour de travail supplémentaire dans l’Education Nationale ? (Reuters)

Fleche_rouge2_G08/11/04 : JP Raffarin prévoit de recevoir les Recteurs d’Académie ce 9 novembre : une amorce de dialogue ? Difficile d’y croire... (La Croix).

Fleche_rouge2_G05/11/04 : Le Gouvernement Allemand, face au tollé suscité dans le pays, renonce à son projet de supprimer un jour férié (AFP). Le CAL regrette la surdité du Gouvernement Français.

1an03/11/04 : Anniversaire : Le CAL a un an ! Déjà trois cent soixante cinq jours de combat contre un projet scandaleux. Curieusement, le CAL n’a pas reçu les bons voeux de l’hôtel Matignon !... Un oubli, sans doute ?!

Fleche_rouge2_G03/11/04 : La réunion annoncée dans notre scoop d’hier débouche sur une très timide avancée de JP Raffarin : la mise en place d’un “comité d’évaluation” de la suppression de la Pentecôte dans l’Education : détruire d’abord, réfléchir ensuite, bien curieuse logique de gouvernement... (AP).

Fleche_rouge2_G02/11/04 : SCOOP CAL : MM. Christ, Lachaud, Bouin, Decool, Leonetti, Tian, les députés UMP les plus en pointe sur le maintien du Lundi de Pentecôte, auraient RDV avec Raffarin ce mardi 2 novembre matin ... Affaire à suivre.

OK_0301/11/04 : Editorial du 1er Novembre : Monsieur Raffarin, qu’est ce qui motive votre acharnement à supprimer le Lundi de Pentecôte ?

 

puce_big_metal_01octobre 2004

pouce_oui_0229/10/04 : M Jean-Marc Nesme député de Saône et Loire, défend le Lundi de Pentecôte et propose au Recteur de l'Académie de Bourgogne des solutions alternatives (Journal de Saone et Loire). M Nesme soutient le CAL !

award_0429/10/04 : A l’honneur en Octobre : Luc Binsinger, plus de 1400 pétitions remises au CAL au cours de la conférence de presse du 29 oct. (Communiqué CAL, Le Républicain Lorrain).

pouce_oui_0228/10/04 : La région Nimoise sinistrée : Supprimer la Pentecôte, une décision dramatique. Un appel du Maire de Nîmes, M Fournier (AFP)

pouce_oui_0228/10/04 : La Lorraine se mobilise : Nicolas BONSINGER, maire de Port St Nicolas, a recueilli 1400 pétitions lorraines et les remet au Président du CAL (Article l’Est Républicain, AFP).

Fleche_rouge2_G27/10/04 : Raffarin persiste et signe : Les Recteurs peuvent choisir, mais... “le Lundi de Pentecôte sera travaillé dans les écoles” : la vilaine cuisine de Monsieur Raffarin (Communiqué du CAL, article de Libération)

award_0427/10/04 : “Le site web du CAL est un petit bijou d’expression citoyenne” (Libération, sous la plume de Marie-Joelle Gros.)

Fleche_rouge2_G27/10/04 : Distribution de tracts par le CAL et la CFTC, à la session présidée par Denis Jacquat : communiqué de presse CAL.

pouce_oui_0210-20/10/04 : De très nombreux députés interviennent auprès des Recteurs et/ou du Ministre Fillon, pour leur demander de ne pas supprimer le lundi de Pentecôte : parmi eux, MM Santini (Hauts de Seine), Loncle (Eure), Sauvadet (Côte d’Or), Mourrut (Gard), Roy (Nord), Lagarde (Seine St Denis), Bourg-Broc (Marne), Lassalle (Pyrénées Atlantiques), Lefranc (Calvados), Pavy (Sarthe), Decool (Nord), Cosyns (Cher), Jeanjean (Hérault), Marleix (Cantal) - liste non exhaustive.

Fleche_rouge2_G10/10/04 : L’opposition des partenaires sociaux : chronique d’une guerre sociale annoncée. Sud-Santé appelle à la grève, CGT et CFDT se prononcent contre la mesure (Le Parisien).

Fleche_rouge2_G7/10/04 : 100 députés UMP conduits par Messieurs Christ et Lachaud, demandent à JP Raffarin de ne pas supprimer le Lundi de Pentecôte (Depeches de l’Education). Ils proposent de prendre la journée dite “de solidarité” pendant les vacances de la Toussaint (Libération), hors 1°Nov. M Raffarin, qu’est ce qui vous empèche d’opter pour cette solution de bon sens ? (Le Figaro).

 

puce_big_metal_01septembre 2004

Fleche_rouge2_G29/09/04 : Les dessous politiques de la guéguerre entre Raffarin et Fillon : un jour de plus contre moins de suppressions de postes, et autres petites vacheries entre amis... (Le Monde)

pouce_oui_0228/09/04 : M Michel HUNAULT, député de Loire Atlantique, demande au Ministre de l’Education Nationale de renoncer à supprimer le lundi de Pentecôte. M Daniel FIDELIN, député de Seine Maritime, lui fait part de ses craintes d’ajournement des négociations.

Fleche_rouge2_G22/09/04 : La Sécu fait bombance à Pékin. 180 dirigeants français des caisses de protection sociale ont séjourné, aux frais de la princesse, dans les plus luxueux hôtels de Pékin. Programme : cool. Coût pour le contribuable : 700 000 euros. On va supprimer quel jour de congé, pour payer cette note ? (le Canard Enchaîné)

Fleche_rouge2_G18/09/04 : JP Raffarin désavoue publiquement F. Fillon, et annonce que ce sont les Recteurs qui choisiront le jour de travail forcé : “cacophonie, foutoire”, selon les parents et les enseignants (Libération, DNA/AFP) Les députés UMP, une fois de plus bafoués, protestent également (Figaro).

Fleche_rouge2_G16/09/04 : Jean-Louis Christ et Yvan Lachaud, suivis par 100 députés UMP, demandent à Raffarin de ne pas publier le décret de suppression du lundi de Pentecôte (AFP).

Fleche_rouge2_G09/09/04 : De droite comme de gauche, les députés sont contre le lundi de Pentecôte travaillé à l’école (le Monde).

Fleche_rouge2_G08/09/04 : Le choix du lundi de Pentecôte dans les écoles est un signal fort envoyé aux entreprises sur le choix qu’elles ont eus même à faire : une prise d’otage (le Figaro, AP).

Fleche_rouge2_G06/09/04 : M Fillon annonce qu’il va publier un arrêté faisant du Lundi de Pentecôte la journée dite “de solidarité” pour l’Education Nationale : protestation des enseignants et des parents d’élèves (AFP)

puce_big_metal_01août 2004

Fleche_rouge2_Gtoute la France est en vacances, pas de canicule, et pas d’articles sur le sujet

puce_big_metal_01juillet 2004

puce_big_metal_01juin 2004

Fleche_rouge2_G16/17 juin 2004 : vote du texte de la commission mixte par l’Assemblée Nationale et le Sénat.

Toujours sans surprise, le niveau du débat politique conçu par l’UMP relevant d’un savant mélange d’autisme et de langue de bois, le texte de la commission mixte a été voté par les députés ce 16 juin 2004 à 23h50, et entériné par le Sénat le 17.

Le ministre n’a apporté au débat qu’une contestation des chiffres mesurant le montant qui sera payé par la taxe sur les salariés, sans répondre aux objections qui demeurent :

  • pourquoi les salariés devraient-ils financer seuls la solidarité ? Il s’agit de la rupture du principe d’égalité des citoyens devant l’impôt.
     
  • la CNSA, “objet administratif non identifié”, selon l’expression de Mme Hoffmann-Riaspal, n’est toujours pas définie - le rapport Briet-Jamet venant tout juste de sortir (16/6), et s’intègre d’une manière incohérente dans la réforme de l’assurance maladie.
     
  • un projet à l’efficacité douteuse, sauf pour ce qui concerne la taxe que vont devoir payer les entreprises, 0.3% de la masse salariale. Les impacts négatifs n’ont fait l’objet d’aucun chiffrage, et le préjudice culturel et social que représente la suppression d’un jour férié traditionnel a été évoqué par dessus la jambe.

Mais tout n’est pas encore joué :

  • le conseil constitutionnel devrait être saisi pour ce texte, brisant l’égalité des citoyens devant l’impôt, révisant unilatéralement les contrats de travail, et ré-inventant le principe pervers du travail non payé
     
  • et ... si Raff III invente le travail gratuit, le CAL a aussi des idées en stock !! Informations à venir sur ce sujet très prochainement !....
            • Articles sur ce sujet :
              La journée de travail gratuite (France 2, 17/6)
              Les dépêches (AFP, AP, 17/6)
              Le dernier lundi de Pentecôte (Age Village, 21/6)

Fleche_rouge2_G9 juin 2004 : réunion de la commission mixte paritaire Assemblée/Sénat

C’est sous la houlette de Denis Jacquat - la voix de son maître - que la commission mixte paritaire Sénat/Assemblée s’est réunie. C’est la procédure normale, puisque le gouvernement a demandé l’urgence sur ce projet de loi, alors que le rapport Briet-Jamet, devant fixer les contours et les missions de la CNSA, n’était pas encore sorti. Ô cohérence !...

Sans surprise, les objections apportées par les députés et sénateurs de droite comme de gauche, tels Mme Rispal, M Auclair, M Le Garrec, M Fisher, M Leteurtre, M Tian, M Domeizel, M Le Ridant, et M Lardeux ont été balayé d’un revers de main, sans qu’aucune réponse ne leur soit fournie. Démocratie ?

Fleche_rouge2_G1er juin 2004 : c’est toute la “France d’en bas” qui prend conscience tout à coup qu’elle a été cyniquement trompée par Raff III, Pentecôte killer.

Les journaux se sont fait écho ce WE des innombrables rassemblements, dans toute la France, organisés pendant le WE de Pentecôte.

Et tout d’un coup, c’est toute la France qui s’est rendu compte combien on l’avait trompée, sous l’apparence d’une fallacieuse souplesse...

Quelle va être la réaction des Français ? Devront-ils être à nouveau accusés de zapping électoral le 13 juin prochain ? Etre méprisé à ce point par la “France d’en haut”, accrochée hargneusement contre le lundi de Pentecôte ne peut que générer un désespoir légitime, et des conduites extrèmes....

              Articles sur ce sujet :
              Les rebelles de la Pentecôte protestent (Libé, 31/5)
              RAFF M’A TUER : un florilège des manifestations de la Pentecôte 2004, qui seront mises à mal en 2005 (Revue de presse, 6/6)
              Le salon des antiquaires de Gisors (PN, 2/6)
              Les boulistes de Lyon protestent (AFP, 29/5)
              Les artistes ne sont pas d’accord (DNA, 1/6)

puce_big_metal_01mai 2004

 

Fleche_rouge2_G27 mai 2004 : le Sénat adopte le projet de loi, en lui apportant des modifications mineures qui n’en changent pas le fond : le lundi de Pentecôte 2005 risque toujours d’être supprimé.

Le Sénat a adopté en première lecture dans la nuit du mercredi au jeudi 27 mai le projet de loi sur l'autonomie des personnes âgées et handicapées, qui crée une «journée de corvée»

Seul le groupe UMP a voté dans la nuit du mercredi au jeudi 27 mai le projet de loi sur l'autonomie des personnes âgées et handicapées qui institue une journée de corvée pour le financement de la dépendance. Le texte a été assorti d'une trentaine d'amendements de précision. Les centristes se sont abstenus. Socialistes et communistes ont voté contre.

Le gouvernement ayant demandé l'«urgence» sur ce texte défendu par le ministre délégué aux personnes âgées Hubert Falco et la secrétaire d'Etat aux personnes handicapées Marie-Anne Montchamp, il ne donnera lieu qu'à une seule lecture dans chacune des deux assemblées. Une commission mixte paritaire (CMP), composée de 14 députés et sénateurs, se réunira pour harmoniser les deux versions du texte.

Principale modification au texte voté par les députés, les sénateurs ont adopté un amendement prévoyant que les charges supplémentaires en résultant pour les collectivités «sont compensées dans des conditions qui seront prévues par une loi de finances». La compensation financière des transferts ou des extensions de compétence à la charge des collectivités territoriales sont depuis des mois la principale pomme de discorde entre le gouvernement et les parlementaires, y compris au sein de la majorité, dans la discussion des lois de décentralisation.

                Articles sur ce sujet :
                Falco s’acharne contre le lundi (AgeVillage, 27/5)
                Le sénat adopte le projet de loi (AgeVillage, 28/5)

Fleche_rouge2_G11 mai 2004 : une Assemblée Nationale, aux ordres, vote la suppression par défaut du lundi de Pentecôte, en faisant croire à l’opinion que des négociations seraient possible. La duplicité a rarement été poussée aussi loin ... POUR LE CAL, LA BATAILLE CONTINUE !!

L’Assemblée, sans surprise, a voté le texte proposé par MM Raffarin et Falco, consacrant la suppression du lundi de Pentecôte.

Seuls 40 députés UMP ont osé braver les foudres d’un Raff III toujours autiste, mais peu préoccupé ni de la vie sociale de la “France d’en bas”, ni sans doute de son avenir politique...

Dans l’état actuel du texte, le Gouvernement supprime le lundi de Pentecôte, sauf à négocier des accords d’entreprise ou des accords de branche contraire, moyen facile de se défausser de sa responsabilité dans la mise en place de cette véritable bombe sociale.

Les syndicats annoncent leur refus de négocier sur un texte instaurant une journée de corvée, travaillée mais non rémunérée.

Tandis que les entreprises ont bien d’autre choses à faire que de prendre le risque de renégocier des accords de branches dont le sujet serait le temps de travail, et les 35 heures, alors que ce sujet n’est même pas soldé (harmonisation des SMICS)

DANS LES FAITS, MALGRE UNE PROPAGANDE GOUVERNEMENTALE TOTALEMENT MALHONNETE A CE SUJET, C’EST BIEN LA SUPPRESSION DU LUNDI DE PENTECOTE QUI A ETE VOTEE PAR L’UMP !

                Articles sur ce sujet :
                Communique de presse du CAL (CAL, 11/5)
                L’UDF a voté contre (Le figaro, 12/5)
                40 députés UMP ont voté contre (AP/Nouvel Obs, 11/5)
                Vote de la loi par l’Assemblée (France 2, 11/5)

Fleche_rouge2_G2Fleche_rouge2_G3-05-04 : Prostestation de FO contre le “Lundi-Medef”

6 mai, fin d’examen du projet de loi : le lundi de Pentecôte, supprimé par défaut.

L’examen du projet de loi en première lecture est terminé. Le Gouvernement, resté sourd et muet devant le tollé soulevé de toutes part contre ce projet, réussit à l’imposer à sa majorité. Le vote public aura lieu le 11 mai à l’Assemblée, après quoi le projet devra être examiné par le Sénat début Juin. Si les sénateurs protestent, comme cela est possible, voire probable, une commission mixte sera désignée pour en poursuivre l’examen.

Dans l’état actuel du texte, le Gouvernement supprime le lundi de Pentecôte, sauf à négocier des accords d’entreprise ou des accords de branche contraire, moyen facile de se défausser de sa responsabilité dans la mise en place de cette véritable bombe sociale.

                Articles sur ce sujet :
                Communiqué de presse du CAL (CAL, 4/5)
                Une vision travestie de la solidarité (Le Monde, 8/5)
                Les dépèches (AFP, REUTERS 6/5)

Fleche_rouge2_G4 mai 21h30 : compte rendu de séance : le lundi de Pentecôte toujours menacé.

M. Falco a présenté le projet de loi, ré-assénant des idées aussi inexactes que déjà largement exposées. Ce qui commence à se faire jour est l’état stupéfiant d’inachèvement du projet : il apparaît que le contour de la CNSA est tellement flou qu’un nouveau rapport sera nécessaire - il est prévu pour Juin -, et qu’il est demandé aux députés de légiférer dans l’urgence sur une chimère aux contours incertains, dont on sait surtout qu’elle s’inscrit en plein dans le champ de la future réforme de l’assurance maladie, annoncée dans deux mois.

Il n’en reste pas moins, malgré les déclarations en trompe l’oeil des jours précédents, que le Lundi de Pentecôte est toujours menacé, puisqu’il sera supprimé par défaut d’accord sur un autre jour.

Tout se passe comme si la prise en charge de la dépendance n’était pas le véritable enjeu de ce projet de loi : dans son état actuel d’inadéquation eu problème et d’inachèvement, l’acharnement mis par le Premier Ministre à l’imposer au forceps à sa majorité, si peu de temps avant les Européennes, serait incompréhensible.

                Articles sur ce sujet :
                Gauche et UDF dénoncent le projet (Le Monde, 5/5)
                Les débats à l’Assemblée (AP, REUTERS 4/5)
                Les petites mensonges de M Falco (AP 4/5)
                 

Fleche_rouge2_G4 mai : examen du projet de loi en première lecture à l’Assemblée

Le Gouvernement entretient le flou sur le dossier, pour se concilier une majorité appréciant de moins en moins d’avoir à endosser l’impopularité d’un tel projet. Mais dans les faits, le lundi de Pentecôte reste bien supprimé en cas de non accord, et on voit mal quel choix aurait le secteur privé si par exemple l’Education Nationale, sur ordre de son Ministre, décidait de supprimer le lundi de Pentecôte. D’autre part, l’acharnement de M Raffarin reste entier, puisqu’il a demandé l’urgence sur ce projet : le lundi de Pentecôte 2005 pourrait être supprimé avant le lundi de Pentecôte 2004...

                Articles sur ce sujet :
                L’UMP en pente douce (Libération, 4/5)
                Un jour férié supprimé à la carte (Le Monde 4/5)

 

puce_big_metal_01avril 2004

Le détail est sur ce lien.

puce_big_metal_01janvier-mars 2004

Désolé, les archives n’ont pas encore été transférées sur le nouveau site !

 

CAL_Banner_02

Collectif des Amis du Lundi (CAL) - www.lesamisdulundi.com
Libre reproduction autorisée et souhaitée, avec mention d’origine, merci !
dernière mise à jour de cette page le lundi 17 mai 2010