Fermer la page
Accueil CAL
Documentation de référence
Communication précédente
Communication  suivante
Imprimer la page

 

banner2

20040404

Communiqué de presse 4 avril 2004

> NON, malgré les déclarations en trompe l'oeil de M Falco, le lundi de Pentecôte n'est pas sauvé, le CAL continue sa collecte de pétitions !

L'ajournement du projet : la voix du bon sens.

Le projet de loi, présenté en première lecture à l'Assemblée ce mardi 4 mai, présente des lacunes stupéfiantes, reconnues à la fois par le Gouvernement et par l'opposition :

  • il s'inscrit dans le domaine de intervention de l'assurance maladie, dont la réforme est annoncée dans un délai de deux mois. Dans ces conditions, la CNSA serait obsolète dès sa création !
  • la délimitation du périmètre d'intervention de la CNSA est actuellement tellement flou qu'un rapport complémentaire spécial sera nécessaire !

Le CAL demande donc à nos élus d’ajourner ce projet "mal ficelé", et de le remplacer par l'étude concertée d'un vrai plan dépendance au moment des travaux liés à la réforme de l'assurance maladie.

Ceci permettrait au Gouvernement de proposer un projet cohérent, qui prenne en compte le problème dans le cadre de l’assurance maladie, sans faire porter l’effort uniquement sur les salariés.

Le lundi de Pentecôte toujours menacé, de même que tous les autres jours fériés.

Dans son état actuel, le projet continue de menacer le lundi de Pentecôte, puisqu'il serait supprimé par défaut d'accord contraire. Le projet, s'il n'est retiré, doit être amendé, et à tout le moins :

  • · toute référence à un jour férié doit être supprimée, et en particulier le lundi de Pentecôte, qui est l'un des week-ends les plus propices à la consommation et à l’emploi touristique et saisonnier (alors que l’on propose par ailleurs de travailler cinq dimanches de plus par an !).
  • · la mesure adoptée doit être fixée clairement : aujourd’hui, dans le projet modifié par la Commission des Affaires Culturelles et Sociales de l’Assemblée Nationale, la fixation de la journée de solidarité est renégociable tous les ans !

TOUS les JOURS FERIES sont menacés si nous acceptons cela ! Il est totalement inacceptable que les jours de congés soient menacés tous les ans !

31 mai 2004 : dernier lundi de Pentecôte ?

Le CAL dit NON et organise, avec tous les organisateurs de manifestations durant Pentecôte 2004, une collecte de pétitions car les Français sont inquiets des menaces qui pèsent sur ce week-end malgré les déclarations en trompe-l’œil de Messieurs Hubert Falco, Ministre délégué aux Personnes ägées, et Denis Jacquat, rapporteur de la Commission des Affaires Culturelles et Sociales de l’Assemblée.


Les 100.000 premières signatures, déposées hier matin au 35 , rue Saint Dominique, le prouvent. Le soutien en masse des élus en est la preuve.


La suppression du lundi de Pentecôte, nous le savons tous, aurait des répercutions importantes pour le marché du tourisme, pour l’emploi ainsi que pour les associations culturelles, les clubs de sport, les communautés spirituelles et les rassemblement s familiaux.

Les pétitions sont disponibles sur le site www.lesamisdulundi.com.