Fermer la page
Accueil CAL
Documentation de référence
Communication précédente
Communication  suivante
Imprimer la page

 

banner2

20060601

Pentecôte 2006 : et vous, vous faites quoi ? Travail forcé, ou WE bien mérité ?!

Pentecôte 2006 :
et vous, vous faites quoi ?
Travail forcé,
ou WE sportif ou familial ?

 

Notre Gouvernement ayant inventé le concept extravagant du “jour férié qui peut cependant être travaillé par une partie variable des salariés” comme réponse au problème de la dépendance, ce 5 juin 2006, lundi de Pentecôte, la situation risque d’être assez embrouillée...

Disons pour simplifier que la quasi totalité du secteur public sera en congé, que tout le secteur non salarié (professions libérales, notamment) sera aussi très majoritairement en congé, que les enfants seront en vacances mais que leurs profs seront “collés” un autre jour, et qu’une part seulement du secteur privé risque d’être plutôt au bureau pour une journée d’activité réduite. Quand la “complexitude” prête main-forte au désordre social !...

Le seul point commun entre les salariés du privé et ceux du public est que le Gouvernement les oblige à travailler sans rémunération pendant une journée (Et pourquoi pas deux l’an prochain - cf déclarations de MM Balladur ou de M Lekieffre...). Il s’agit-là du principe même du travail forcé, bien connu dans certaines dictatures, mais qui demeure inacceptable.

Tout ce désordre pour aboutir à un rendement économique non démontré, pour une taxe discriminatoire finançant essentiellement le désengagement de la Sécu, selon le vieux principe des vases communiquants... Comme pour la vignette auto, de qui se moque-t-on ?

COLLECTIF DES AMIS DU LUNDI, 1 juin 2006